URPS Occitanie / Covid 19 – dernières infos

Chères consoeurs, chers confrères,

 

A ce jour (15/03/2020), il n’existe pas de recommandations officielles et claires concernant la pratique des sages-femmes libérales émanent des autorités sanitaires nationales. Néanmoins, face à l’épidémie de Covid 2019 nous vous proposons les mesures suivantes :

 

– Annulation des consultations gynécologiques non urgentes (visites annuelles, frottis de dépistage),

 

– Annulation des rendez-vous pour les patientes de plus de 70 ans ou considérées comme fragiles,

 

– Cas particulier des femmes enceintes : les femmes enceintes sont considérées comme fragiles, par analogie avec les séries publiées sur le MERS-CoV et le SRAS et en dépit d’une petite série de 18 cas d’infections à SARS-CoV-2 (Covid19) ne montrant pas de sur-risque ni pour la mère ni pour l’enfant. C’est pourquoi, nous vous demandons de stopper les séances de préparation à la naissance et à la parentalité en groupe et d’adapter vos plannings afin de limiter la présence de plusieurs personnes en salle d’attente (espacer les rendez-vous, privilégier les domiciles et les consultations à distance quand cela est possible). 

 

– Port d’un masque chirurgical systématique à changer toutes les 4h pour le professionnel de santé et pour toute personne symptomatique se présentant au cabinet (rhinorrhée, éternuement, toux…). Des masques sont normalement à disposition dans votre pharmacie de secteur sur présentation de votre carte professionnelle. Merci de nous signaler tout problème d’approvisionnement,

 

– Mise à disposition de SHA et de mouchoirs à usage unique en salle d’attente,

 

– Affichage des recommandations de mesures barrières en salle d’attente,

 

– Suppression en salle d’attente de tout objet non indispensable (revues, livres, jouets pour enfants…),

 

– Désinfection 2 à 3 fois par jour des surfaces et des objets nécessaires à l’exercice,

 

– Idéalement, désinfection de la table d’examen et des objets nécessaires au diagnostic (stéthoscope, tensiomètre, mètre ruban…) après chaque patiente,

 

– L’allaitement maternel doit être encouragé, avec port d’un masque pour la mère si elle est symptomatique. JAMAIS DE PORT DE MASQUE CHEZ UN NOUVEAU-NE.

 

Nous sommes bien conscients que cette situation va probablement entraîner dans un premier temps une baisse de votre activité. Nous nous mettrons dès lundi en relation avec l’ARS et la CPAM afin de discuter des mesures prises pour compenser cette perte de revenus (ouverture de la téléconsultation aux sages-femmes par exemple). C’est pourquoi, nous vous demandons de tracer toutes les consultations que vous pourrez faire par téléphone ou visio, ainsi que les kilomètres effectués pour les consultations que vous effectueriez normalement au cabinet.

 

Néanmoins, au vu de la situation qui se profile dans les hôpitaux, il est hautement probable que les activités obstétricales se reportent vers les sages-femmes libérales (consultations de grossesse et PNP) et que des sorties précoces d’hospitalisation (grossesses pathologiques et post-partum) se mettent massivement en place. La baisse d’activité induite par les adaptations de planning au départ devrait donc être compensée.

Nous mettons en place dès maintenant un sondage en ligne pour répertorier les sages-femmes libérales disponibles pour prendre en charge la continuité des soins. Nous nous mettrons dès lundi en relation avec le Réseau Périnatalité Occitanie afin d’organiser la relation entre les maternités de la région et les sages-femmes libérales.

 

Pour les sages-femmes qui devraient stopper leur activité pour cause de garde d’enfant, vous devez vous rendre sur le site https://declare.ameli.fr/. Les modalités de prise en charge sont énoncées sur la page d’accueil. A priori, il est possible de fractionner l’arrêt de l’activité. Là encore, les informations qui nous parviennent sont partielles et parfois contradictoires. Dès que l’Assurance Maladie aura répondu à nos questions, nous vous en ferons part.

 

Concernant les cotisations URSSAF, l’échéance du 20 mars ne sera pas prélevée et sera lissée sur les échéances à venir. D’autres mesures complémentaires peuvent être mises en place sur demande. Pour cela : cliquez ici.

Pour la CARCDSF : Cliquez ici

 

Vous trouverez plus bas les guidelines du Collège National des Sages-Femme.

 

MERCI DE TRANSMETTRE CE MAIL A VOS COLLEGUES LIBERALES DE LA REGION CAR IL SE PEUT QUE MALGRE NOS DEMANDES NOUS NE SOYONS PAS A JOUR DES ADRESSES MAIL.

Merci pour votre implication dans cette situation sanitaire exceptionnelle.

 

Bien confraternellement.

L’équipe de l’URPS Sages-Femmes Occitanie

 

16 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez16