Communiqués de presse

Sages-Femmes / Tout ça pour ça !!!

L’IGAS : un rapport « non fécondant »

Olivier Véran s’est adressé aux sages-femmes ce jeudi 16 septembre par visioconférence.

Quelle déception !

Nous sommes très loin du compte financièrement que ce soit pour les salariés du secteur hospitalier public, privé, territorial ou les libéraux.Pour les salariés, excepté la filière médicale (qui reste à préciser) créée dans la Fonction Publique Hospitalière, toutes les mesures qui sont évoquées (présence dans les commissions médicales d’établissement, gestion des carrières par la direction des affaires médicales…) et que le Ministre envisage d’affirmer dans des instructions, existent déjà et ont déjà été rappelées aux directeurs d’établissement depuis 2016.Où sont les augmentations salariales conséquentes promises par les conseillers du cabinet du Ministre lundi dernier  et préconisée dans le rapport de la mission IGAS ?
Monsieur Véran nous annonce une revalorisation pour les sages-femmes salariées à hauteur de celle des médecins hospitaliers acquise dans le cadre du Ségur pour finalement n’arriver qu’à une augmentation de 22 points d’indice (équivalent de 100 euros).

Les libérales n’ont eu droit qu’à la simple promesse d’une reprise de négociations autour de futurs avenants.

Où est la considération pour les sages-femmes ?

Le caractère médical de la profession a été maintes fois répété dans le discours, pourtant aucune mesure n’est annoncée pour renforcer la position des sages-femmes dans la physiologie et le premier recours pour la prise en charge des femmes.

De qui se moque-t-on ?

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez