Communiqués de presse

Une mobilisation historique

L’UNSSF se félicite d’une mobilisation forte de la profession mettant en perspective des chantiers importants ayant un impact pour toute la périnatalité.

Nous avons rencontré cet après midi deux membres du cabinet du Ministre de la Santé et des Solidarités.

Nous avons réaffirmé l’urgence d’agir envers l’ensemble des sages-femmes, de tout mode d’exercice.

Nous avons indiqué que nous accueillons favorablement le maintien des sages-femmes hospitalières dans la fonction publique par la création d’une filière médicale mais que la revalorisation salariale n’était pas à la hauteur de l’enjeu. Nous demandons une augmentation sensible de la prime médicale maïeutique.

Nous avons rappelé que les revalorisations ne peuvent pas concerner que les sages femmes hospitalières. Elles doivent porter sur l’ensemble des modes d’exercice et nous sommes loin du compte.

D’autre part, nous avons réclamé, une réécriture des décrets de périnatalité en y intégrant des ratios de professionnels par secteur d’activité, seul outil à notre sens permettant de garantir une qualité de vie au travail et une prise charge de qualité.

Enfin, nous avons demandé que le budget dédié à la CNAM pour la création de l’entretien post natal soit augmenté avant la reprise des négociations de l’avenant 5 à la convention nationale des sages-femmes libérales.

Le Ministère s’est engagé à enclencher avec nous des discussions autour dès thématiques suivantes :

  • revalorisation globale des rémunérations
  • Statut
  • Intégration universitaire
  • Carrière de l’encadrement sage-femme

Nous demandons que les discussions puissent débuter au plus vite.

La profession est prête à une nouvelle mobilisation en l’absence de réponse rapide et constructive.

Restons vigilants et mobilisés !

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez