Communiqués de presse

Compte-Rendu CPN du 16 avril

En effet Monsieur Roekeghem en personne s’est donné la peine de venir nous rencontrer.

Il nous a laissé entendre qu’il avait besoin de signer un accord avec nous.

La durée des séjours hospitaliers va inéluctablement se réduire à l’instar des autres pays de l’Europe, il ne s’agirait donc pas que d’une mesure financière. La qualité des soins doit être préservée

La CNAM semble vouloir prendre date et se poser comme offreur de soins face à l’HAD. Se positionner en interface entre l’hôpital et la ville

Après son départ et l’annonce par le Président de la République de son accord pour l’augmentation à 23 € de la consultation des médecins,  notre négociation s’engage.

Il nous est proposé une enveloppe globale de 6,5 millions d’Euros.

Nous demandons :

– Une revalorisation du SF nous demanderons 3,00 €
– Une augmentation de CG et C à 21 €
– Une augmentation des IK 0,40 et 0,63 IK montagne

A quel niveau inférieur pouvons accepter de signer ?

Quelle action menée si nous échouons ?

Il nous est proposé de prendre date dès maintenant pour programmer et définir par avance  une autre augmentation. Cette proposition nous a déjà été faite en 2008. Elle n’a pas été respectée.

Nous voulons préserver l’exercice libéral tout en revalorisant l’ensemble de la profession.

La prochaine réunion est prévue le 19 mai. Nous devront faire des propositions et avons besoin de connaître les souhaits émanant de notre base, en hiérarchisant ces souhaits car nous craignons de ne pouvoir tout obtenir.

En attendant nous invitons les sages-femmes à poursuivre sur le terrain le boycott commencé.

 

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez