Infos adhérents

Conclusion télétransmission SEPHIRA

Nous avions lancé un appel auprès de nos adhérents en contrat avec Sephira pour la télétransmission car l’une d’entre vous était en litige avec eux.

Son logiciel ne permettait pas d’utiliser une CPS remplaçante (l’entreprise affirme que le problème a depuis été résolu)  et elle avait souhaité résilier son contrat avant l’expiration de son engagement.

Sephira avait lancé une procédure judiciaire pour récupérer les sommes correspondant au délai entre la résiliation anticipée et l’expiration du contrat.

Grace à l’action de l’UNSSF (venant appuyer un dossier très complet préparé par la sage-femme mise en cause),  Sephira a abandonné toute poursuite et renoncé aux sommes réclamées.

Nous nous réjouissons de cette issue et nous appelons les sages-femmes à la plus grande attention quant à la signature d’engagements de longue durée avec des organismes de télétransmission.

En effet certaines consœurs se retrouvent dans l’obligation de payer un abonnement pour la télétransmission jusqu’à échéance du contrat alors qu’elles ont fermé leur cabinet.

Pour le CA de l’UNSSF,
Laurence Platel

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez