Communiqués de presse

Appel à la mobilisation le 13 novembre 2013

OUI,  la sage-femme doit être une profession de 1er recours dans le parcours de soins en périnatalité et pour la santé des femmes.

OUI,  les sages-femmes ont de mauvaises conditions de travail et d’exercice professionnel.

OUI,  les sages-femmes ont des salaires indécents.

OUI,  la profession de sage-femme n’est pas toujours reconnue dans ses compétences médicales et ses responsabilités.

OUI,  les sages-femmes veulent la reconnaissance de leur formation.

OUI,  les sages-femmes revendiquent leur autonomie.

NON,  pour l’UNSSF l’accès au statut PH pour les sages-femmes de la fonction publique hospitalière ne règlera pas tous ces problèmes.

L’UNSSF défend l’amélioration des conditions de travail, la revalorisation des salaires, la reconnaissance des compétences médicales, l’autonomie, le 1er recours pour les sages-femmes !

L’UNSSF veut que les sages-femmes conservent leur statut de fonctionnaire au sein du titre IV de la Fonction Publique Hospitalière.

L’UNSSF propose :

La création d’une filière maïeutique au sein de la Fonction Publique Hospitalière. Ceci permettrait dans les faits une meilleure reconnaissance spécifique de la profession sage-femme et une autonomie par rapport aux directions de soins infirmiers.

La création de services d’obstétrique physiologique gérés par les sages-femmes.

Le réaménagement  du statut particulier de la sage-femme hospitalière.

– La revalorisation salariale correspondant à Bac+5 équivalent aux ingénieurs généraux de la FPH

Une concertation sur les salaires est prévue au Ministère le 13 novembre 2013

MOBILISONS-NOUS LE 13 NOVEMBRE

TOUTES et TOUS, sages-femmes salariées, libérales, territoriales

DEVANT LES ARS A PARTIR DE 9H

Les revendications des sages-femmes doivent être entendues.

Contact presse : Vincent Cicero / 0647546685 / vincent.cicero@gmail.com

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez