Infos adhérents

Fonctions de management dans la FPH

Un groupe de travail technique a été mis en place par la DGOS au Ministère concernant le management dans la FPH. Il est composé des organisations ayant participé au groupe de travail sur le statut des sages-femmes dans la FPH.

2 réunions ont déjà eu lieu et une prochaine est prévue le 16 décembre 2014.

Ce groupe de travail a pour objectif la définition des fonctions de management fonctionnel et des compétences attendues des sages-femmes coordinatrices dans les établissements publics de santé. Le travail technique consiste donc essentiellement en la rédaction d’un référentiel métier et des fiches métiers, les sages-femmes devant être intégrées dans un onglet médical du répertoire des métiers de la FPH.

Le référentiel métier reprécisera les compétences des sages-femmes coordinatrices en matière de management des équipes et gestion de projets, de planification des activités de soins, de gestion économique, de gestion de la qualité et des risques, d’activités de recherche et d’enseignement.

Les sages-femmes chargées de l’organisation et les sages-femmes coordinatrices seront issues du 2ème grade. Elles peuvent bénéficier d’une formation.

Le statut d’emploi est fait pour valoriser les postes de sages-femmes coordinatrices dans les maternités de niveau 3 et quelques grosses structures, ainsi que pour les postes de directrices d’école (en attendant la réforme sur l’organisation des écoles).

Les sages-femmes coordinatrices accédant au statut d’emploi doivent être titulaires d’un diplôme de niveau 1 (masters dont la liste va paraître par décret).

La DGOS va rédiger  une circulaire d’application aux directeurs d’hôpitaux et aux équipes hospitalières pour expliciter la mise en œuvre dans les établissements. Il a bien été spécifié que les cadres actuels (qui sont reclassées automatiquement dans le 2ème grade) ne retourneront aux soins que si elles le souhaitent.

L’UNSSF a beaucoup insisté sur la représentation de la sage-femme dans l’institution et sa place dans la gouvernance hospitalière. Comment aboutir sur des projets relevant du périmètre de la gynéco-obstétrique, participer à l’élaboration du projet médical si la sage-femme coordinatrice n’a pas une place bien définie dans la gouvernance ?

L’UNSSF a demandé que soit rappelé dans la circulaire, l’article L6146-1 du code de la santé publique dans  lequel  il est bien précisé que si le pôle comporte une unité obstétricale, l’un des collaborateurs du praticien chef de pôle est une sage-femme.

Le décret concernant le statut particulier des sages-femmes des hôpitaux de la Fonction Publique Hospitalière et le décret relatif aux emplois fonctionnels de coordonnateur en maïeutique ont été signés par Marisol Touraine, Ministre de la Santé. Ils sont en cours de signatures au Ministère des finances et au Ministère de la Fonction Publique.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez