Communiqués de presse

Appel à la grève des Sages-Femmes / mardi 26 janvier 2021

L’UNSSF appelle à la grève dans les maternités pour le mardi 26 janvier et revendique pour toutes les sages-femmes salariées 

  • des effectifs adaptés dans les maternités
  • des revalorisations salariales

L’UNSSF défend 4 propositions pour les sages-femmes des hôpitaux de la Fonction Publique Hospitalière :

  • Bascule de la gestion des carrières des sages-femmes au sein du CNG – Centre National de Gestion.
  • Création d’une filière médicale au sein de la fonction publique hospitalière
  • Rénovation et revalorisation des grilles indiciaires sages-femmes
  • Création d’un temps FIR pour les enseignants chercheurs cliniciens sages-femmes.

Un préavis de grève a été déposé au niveau national par la CGT pour tous les établissements publics et privés.

L’UNSSF souligne l’importance d’une coordination ville-hôpital organisée, afin d’assurer un parcours de soins cohérent pour les femmes et revendique du temps dédié à cette coordination, notamment pour l’organisation des sorties de maternité.

Les sages-femmes libérales s’engagent en périnatalité et plus largement pour la santé génésique des femmes et leur rôle est essentiel. 

L’UNSSF revendique :

  • la reconnaissance financière des astreintes week-ends et jours fériés qui permettent d’assurer la continuité des soins pour les femmes/couples.
  • la possibilité pour les sages-femmes de prescrire des arrêts de travail dans le cadre de leurs compétences sans limite de temps et qu’un arrêt prescrit dans les 14 jours précédant le congé maternité soit pris en charge par l’assurance maternité.
  • la valorisation de l’entretien postnatal préconisé dans le rapport des 1000 premiers jours  par une cotation identique à celle de l’entretien prénatal.
  • la création d’un poste de sage-femme conseil au sein des CPAM
  • la reconnaissance de l’accompagnement global par la création d’actes spécifiques pour les sages-femmes exerçant en plateau technique, dans les maisons de naissance et à domicile.

L’UNSSF soutient la demande « une femme une sage-femme » au sein des maternités.

Les sages-femmes sont en première ligne pour la santé des femmes de ce pays.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez