Communiqués de presse

L’UNSSF et l’évolution du statut des sages-femmes au sein de la Fonction Publique Hospitalière

Tableau de comparaison entre les statuts de la fonction publique hospitalière et le statut de praticien hospitalier remis par le ministère aux sages-femmes le 08/07/11

L’UNSSF est favorable à un réaménagement du statut particulier de la sage-femme hospitalière, avec une réorganisation de notre grille indiciaire.

L’UNSSF souhaite que les sages-femmes restent dans le titre IV de la fonction publique hospitalière afin de conserver leur statut de fonctionnaire.

Nous souhaitons la création d’une filière maïeutique au sein de la Fonction Publique Hospitalière. Ceci permettrait une meilleure reconnaissance spécifique de la profession de sage-femme.

Il nous semble inadéquat à l’heure actuelle d’effectuer un comparatif entre notre statut et celui des médecins praticiens hospitaliers (statut remis en cause par les médecins eux-mêmes).

Mais deux points sont à souligner dans le statut PH

  • L’amplitude de travail peut aller jusque 48 h /semaine
  • L’âge de la retraite est à 65 ans avec un régime de retraite différent

L’UNSSF demande la réévaluation des rémunérations, la reconnaissance des formations réalisées par les sages-femmes.

La sage-femme doit être la spécialiste de la maternité bien portante organisée pour répondre aux exigences de continuité des soins entre ville et hôpital.

La revalorisation de la profession doit être assurée par une autonomisation des conditions d’exercice des sages-femmes hospitalières sans pour autant mettre à mal les acquis sociaux.

Il nous paraît primordial que la sage-femme affirme déjà au quotidien sa place et son indépendance professionnelle.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez